Comment démonter un roulement de roue d’un ensemble de moyeu ?

comment reparer votre appareil

Comment démonter un roulement de roue d’un ensemble de moyeu ?

16 septembre 2021 Non classé 0

Vous travaillez sur le véhicule d’un client et une fois tous les écrous et boulons enlevés, la pièce est toujours coincée. Il peut s’agir d’un joint à rotule, d’un roulement de roue ou même d’un tambour ou d’un rotor de frein. Quelles sont vos options ? Vous pouvez prendre un levier, un marteau ou tout ce qui se trouve dans l’atelier. Ou vous pouvez prendre un extracteur, détacher les pièces et faire le travail plus rapidement. Aujourd’hui, tout-reparer.fr vous propose son guide : Comment démonter un roulement de roue d’un ensemble de moyeu ?

Comment choisir son extracteur de roulements ?

Les extracteurs de roulements sont utilisés dans toutes les industries pour démonter les roulements de manière sûre et efficace. Que vous travailliez dans l’industrie automobile ou dans l’industrie alimentaire et des boissons, un extracteur de roulements pourrait faciliter le démontage de vos roulements et autres composants.

Qu’est-ce qu’un extracteur de roulements ?

Un extracteur de roulements est un outil utilisé pour retirer des composants tels que des roulements, des engrenages et des poulies d’un arbre ou d’une cavité. L’extracteur saisit solidement le composant à l’aide de mâchoires spécialement conçues avant de l’extraire de l’arbre.

Pourquoi utiliser un extracteur de roulements ?

Les extracteurs de roulement arraches-moyeux sont l’une des méthodes les plus efficaces de démontage à froid. Lorsqu’un composant est solidement monté et ne peut pas être desserré manuellement, les extracteurs de roulements entrent en jeu.

Il peut s’agir de situations où une pièce endommagée a entraîné une panne de machine. Le composant défaillant doit être retiré aussi rapidement et aussi sûrement que possible afin de réduire au minimum les temps d’arrêt.

Si vous ne disposez pas d’outils spécialisés, il peut être tentant d’utiliser un marteau et la force brute pour retirer le roulement. Cependant, cela peut endommager les composants environnants et provoquer des temps d’arrêt supplémentaires.

Un extracteur de roulement peut retirer efficacement le composant coincé de l’arbre ou de l’évidement, sans endommager l’arbre ou les autres composants environnants. Cela contribue à promouvoir le temps de fonctionnement et la fiabilité de vos machines.

Les extracteurs de roulements constituent également une méthode sûre de retrait des roulements par rapport aux techniques telles que la force brute ou les flammes nues. Les principaux fabricants ont optimisé la conception de leurs extracteurs de roulements pour garantir une sécurité maximale aux travailleurs. Après tout, aucune entreprise ne souhaite voir son personnel blessé.

Quels sont les types d’extracteurs de roulements ?

Tous les extracteurs de roulements se répartissent en deux grandes catégories : les extracteurs de roulements externes et les extracteurs de roulements internes.

Les extracteurs de roulements externes sont utilisés lorsque le roulement est monté sur un arbre. Ils sont équipés de mâchoires qui saisissent le diamètre extérieur du roulement, ainsi que d’une vis de pression qui pousse contre l’extrémité de l’arbre. Lorsque la vis de pression est serrée, les mâchoires forcent le roulement le long de l’arbre.

Les extracteurs de roulements externes peuvent être à assistance mécanique ou hydraulique. Les extracteurs de roulements hydrauliques nécessitent un effort manuel minimal, ce qui les rend idéaux pour les applications à usage intensif. Cependant, il existe également des extracteurs de roulements spécialisés pour les travaux lourds.

Les extracteurs de roulements internes sont utilisés lorsque le roulement ou le composant est monté dans une cavité, avec une ouverture dans le diamètre intérieur. L’extracteur de roulement est inséré dans le diamètre intérieur du roulement où il le saisit. Cela peut se faire par expansion ou à l’aide de griffes. Le roulement peut alors être extrait de l’évidement.

Des fabricants proposent également des extracteurs de roulements réversibles. Grâce à leurs bras réversibles, ces extracteurs de roulements conviennent aussi bien pour l’extraction interne qu’externe. Ces extracteurs de roulements sont idéaux pour les applications où des roulements sont montés à la fois sur des arbres et dans des évidements.

Comment décider du type d’extracteur de roulements à utiliser ?

Le choix de l’extracteur de roulements à utiliser dépend de nombreux facteurs. Vous devez d’abord déterminer si vous avez besoin d’un extracteur de roulements externe ou interne.

Si le composant que vous retirez est monté sur un arbre et est librement accessible depuis le diamètre extérieur, vous aurez besoin d’un extracteur de roulement externe. Il s’agit du type d’extracteur le plus courant. En revanche, si la pièce que vous essayez de retirer se trouve dans une cavité dont le diamètre intérieur est accessible, vous aurez besoin d’un extracteur de roulement interne.

Si vous avez besoin d’un extracteur de roulements externe, vous aurez alors le choix entre les extracteurs de roulements mécaniques et hydrauliques. Si vous disposez d’un budget serré, un extracteur de roulements mécanique peut convenir. Cependant, si vous travaillez avec des machines lourdes, vous pouvez envisager un extracteur de roulements à assistance hydraulique pour réduire l’effort manuel nécessaire.

Vous devrez également tenir compte des conditions d’espace. Cela inclut le diamètre et la profondeur du roulement, ainsi que l’espace disponible autour du roulement. Certains extracteurs de roulements nécessitent plus d’espace que d’autres pour fonctionner.

Le choix de l’extracteur de roulements à utiliser doit toujours être fait après un examen attentif de tous les facteurs d’influence. Si vous n’êtes pas sûr du choix de l’extracteur de roulements, il est préférable de consulter un expert avant de prendre votre décision.

Dépannage et réparation des roulements de roue

Tout commence par un bruit. Avec la radio allumée et le vent sur les fenêtres, il est facile de l’ignorer au début. Mais au fil des kilomètres, ce bruit subtil se transforme en un grincement métal sur métal que vous ne pouvez ignorer.

Vous pouvez également remarquer d’autres signes, comme une direction instable ou une usure inégale des pneus. Ce sont tous des signes que votre roulement de roue est défectueux et ils doivent être pris au sérieux. Sinon, vous risquez de perdre la roue en cours de route, ce qui pourrait être catastrophique.

Notre conseil ? Connaissez les symptômes et les causes d’une défaillance du moyeu de roue, et faites-la réparer dès que possible.

Symptômes d’un roulement de roue défectueux

Les symptômes d’un roulement de roue défectueux sont relativement simples : Vous entendrez un grincement jusqu’à ce que vous rouliez assez vite pour que le bruit de la route le masque (à partir de 80 km/h). Le bruit indique un frottement métal contre métal à un rythme rapide et provient des roulements défectueux qui frottent contre leur logement et, pire, contre le moyeu de roue qui les entoure.

S’il s’agit des roulements du moyeu avant, le fait de tourner le volant peut aggraver le bruit ou en modifier la hauteur.

Causes courantes de défaillance

La cause la plus fréquente de défaillance des roulements de moyeu de roue est le choc. Lorsque le pneu et la roue heurtent violemment un objet ou un défaut de la route, les roulements peuvent être endommagés. De même, des joints cassés ou usés peuvent laisser entrer de l’humidité ou des débris dans le moyeu, ce qui entraîne la détérioration des roulements.

D’autres facteurs peuvent également entraîner une défaillance prématurée des roulements :

  • des pneus/roues déséquilibrés
  • Composants de suspension usés ou cassés
  • Des pneus hautes performances à profil bas
  • En général, ces symptômes d’usure à long terme endommagent également les joints à rotule, les barres d’accouplement, les jambes de force et d’autres composants du châssis/suspension.

Deux autres problèmes qui ne sont souvent pas diagnostiqués lorsque les roulements de roue tombent en panne de manière répétée sont l’usure du moyeu de roulement et le passage de courant transitoire dans la fusée d’essieu. Si les roulements ont grincé ou fait connaître leur défaillance pendant un certain temps, il est probable que le moyeu de roulement a été endommagé. Lorsqu’on le retire, il présente des signes d’éraflures ou de creux. Il peut également ne pas être rond. Si c’est le cas, le moyeu doit être remplacé.

L’usure prématurée peut également être causée par un flux de courant transitoire, c’est-à-dire le frottement créé par une mise à la terre électrique défectueuse qui permet au courant de s’accumuler sur les pièces mobiles du châssis. Les véhicules produisent de l’électricité statique pendant leur fonctionnement et celle-ci est généralement dissipée par les points de mise à la terre du véhicule. Mauvaises prises de terre = mauvaises nouvelles.

Résoudre le problème :

Dans un atelier, il existe plusieurs méthodes pour trouver les roulements de moyeu de roue défectueux, notamment les microphones directionnels ou les ultrasons. Dans le garage du mécanicien bricoleur, cependant, des méthodes plus simples, bien que plus longues, sont tout aussi efficaces.

Le simple fait d’écouter les moyeux de roue lorsque quelqu’un conduit le véhicule peut indiquer lequel est défectueux. Si quelqu’un conduit à une vitesse de 30 à 40 km/h, écoutez attentivement le bruit de grincement afin de pouvoir déterminer avec précision de quelle roue provient le bruit.

Si le moyeu de roue problématique peut être réduit à au moins un essieu, vous gagnerez du temps. Sinon, le test suivant doit être effectué sur chaque roue.

Soulevez la voiture en toute sécurité et retirez le pneu et la roue. Ensuite, faites basculer le moyeu (via le moyeu lui-même) avec les mains sur le haut et le bas (12:00 et 6:00 heures). S’il y a un mouvement de va-et-vient (vers ou depuis la voiture), le roulement est probablement défectueux.

FAQ roulement et moyeu :

Démontage du roulement de l’unité de moyeu :

  • Relevez le véhicule et retirez les écrous de roue et la roue.
  • Retirez l’étrier de frein et le rotor.
  • Retirez l’écrou d’essieu à l’aide d’une douille pour écrou d’essieu.

Avant de déposer le moyeu, notez l’orientation et le positionnement corrects du fil du capteur et du roulement.
Déposez les boulons de fixation de la fusée d’essieu.

Qu’est-ce que la bague d’un roulement ?

Bague extérieure Les bagues extérieure et intérieure d’un roulement constituent le logement sur lequel reposent les billes du roulement. Une rainure est taillée le long de la circonférence intérieure de la bague pour que les billes soient maintenues en place.

Quels sont les trois types de roulements ?

Les types de roulements les plus populaires sont les roulements à billes, les roulements à rouleaux coniques, les roulements de butée à billes et les roulements de butée à rouleaux, etc.

  • Roulements à billes.
  • Roulements à rouleaux coniques.
  • Roulements de butée à billes.
  • Paliers de butée à rouleaux.

Quel type de roulements se trouve à l’avant de votre véhicule ?

Les roulements de roue à cartouche à montage rapide sont souvent utilisés dans les fusées d’essieu des voitures à traction avant. Les ensembles de moyeux boulonnés, dans lesquels les roulements de roue sont scellés à l’intérieur du moyeu, sont également utilisés à l’avant et à l’arrière sur de nombreux véhicules.

Quelle est la dureté d’une bague de roulement ?

Les bagues de roulement sont le plus souvent fabriquées en acier 52100 (acier chromé de qualité pour roulements), apprécié pour sa résistance mécanique, sa grande dureté et son excellente résistance à l’usure pour les pièces de roulements.

Lorsque la bague intérieure du roulement tourne et que la bague extérieure est immobile, alors ?

La bague intérieure est libre de tourner tandis que la bague extérieure est immobile. Les roulements à billes offrent un très faible frottement pendant le roulement mais ont une capacité de charge limitée. Cela est dû à la faible surface de contact entre les billes et les bagues. Ils peuvent supporter des charges axiales dans deux directions en plus des charges radiales.

Quel doit être le serrage d’un chemin de roulement ?

Voici une astuce de mécanicien pour qu’une bague de roulement lâche s’adapte parfaitement à un logement. La tolérance entre leurs côtés et l’ouverture des logements doit être si serrée que les bagues sont maintenues fermement en place tandis que le roulement tourne librement à l’intérieur.

Quelle est la différence entre une bague et un roulement ?

Dans le cas des roulements à billes, le roulement comporte des bagues intérieure et extérieure et un jeu de billes. Chaque bague est un anneau avec une rainure où reposent les billes. La rainure est généralement formée de manière à ce que la bille s’ajuste légèrement dans la rainure.

Tous les roulements ont-ils des billes ?

Nous allons examiner ici quelques types de roulements courants. Les roulements à billes sont le type de roulement le plus courant et peuvent supporter des charges radiales et de poussée. Les roulements à billes sont également connus sous le nom de roulements à gorge profonde à une rangée ou de roulements. La bague extérieure est montée sur le logement du roulement.

Toute l’équipe de tout-reparer.fr reste à votre disposition dans l’espace commentaire du blog !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *