Comment entretenir le toit de sa maison en Suisse ?

comment reparer votre appareil

Comment entretenir le toit de sa maison en Suisse ?

5 mai 2022 Maison 0

L’entretien de votre toit est un élément important de la protection de la vitalité globale de votre maison en Suisse. En fait, à part les fenêtres et les systèmes de chauffage et de refroidissement, la toiture de votre maison est peut-être la chose la plus importante à surveiller en tant que propriétaire. Après tout, à quoi sert un toit au-dessus de votre tête sans le toit lui-même ?

La bonne nouvelle, c’est que, bien que cela puisse sembler décourageant, l’entretien d’une toiture ne doit pas nécessairement demander beaucoup de temps ou d’argent. Heureusement, il existe de petites mesures que vous pouvez prendre pour vous assurer que vous prenez le meilleur soin de votre toit. En prenant le temps d’apprendre les bases de l’entretien simple d’un toit et en investissant dans des changements peu coûteux, vous pourrez économiser beaucoup d’argent et de maux de tête à long terme. Voici cinq éléments fondamentaux de l’entretien du toit que tout propriétaire peut commencer à prendre dès aujourd’hui pour protéger la toiture de sa maison à long terme.

1. Entretenez les arbres de votre propriété

Lors de l’achat d’une maison en Suisse, les arbres adultes peuvent être un argument de vente important pour de nombreuses personnes. Non seulement la verdure donne de l’attrait à votre maison, ce qui augmente la valeur des propriétés, mais elle rafraîchit également les pièces, aide à prévenir l’érosion du sol et réduit même vos coûts d’électricité.

En général, la présence d’un arbre dans votre jardin ne nuit pas à votre toit. Toutefois, si ses branches dépassent de votre toit, vous risquez de rencontrer des problèmes. Il y a deux raisons à cela. D’une part, les vents forts peuvent faire tomber des branches et des feuilles sur votre toit, ce qui peut endommager les bardeaux. D’autre part, les feuilles qui tombent peuvent s’accumuler dans vos gouttières, ce qui peut entraîner des blocages et d’autres problèmes (nous y reviendrons plus tard).

Lire la suite  Comment doser son béton soi-même ?

Le moyen le plus simple de prévenir les dommages causés à votre toiture par la chute de branches est d’élaguer les arbres les plus proches de votre toit. Cependant, il ne suffit pas de prendre une tronçonneuse pour couper les branches les plus proches de votre toit. Il est très important d’être précis lorsque vous taillez les branches proches de votre toit, car une mauvaise coupe peut faire tomber une branche de l’arbre, ce qui peut entraîner d’autres dommages.

2. Entretenez votre cheminée

Les cheminées sont idéales pour le Père Noël, mais pas pour la toiture de la maison Suisse. Bien qu’une cheminée puisse apporter de l’ambiance et du confort à votre espace de vie, il est important que vous en preniez soin afin de vous assurer qu’elle ne vous causera pas de problèmes à l’avenir.

Une façon simple de commencer est de vérifier que votre cheminée ne présente pas de fissures ou d’écarts apparents entre les briques. Si vous remarquez que le mortier de votre cheminée commence à se désagréger, il est important de faire appel à un professionnel qui pourra vous aider à colmater les fissures (ou à le faire vous-même, si vous êtes bricoleur).

Une autre chose à surveiller est la présence d’un penchant ou d’un affaissement dans votre cheminée. Si vous le remarquez, cela peut être le signe d’un problème plus grave, tel qu’un affaissement des fondations. Il est conseillé de faire appel à un entrepreneur pour une inspection dès que possible si vous remarquez une cheminée penchée.

Outre les signes visibles de dommages à l’extérieur, il est également important que vous preniez les mesures appropriées pour préserver la vie de votre cheminée de l’intérieur. Cela implique d’inspecter et de nettoyer toutes les sorties d’aération de l’ensemble de la cheminée. Votre cheminée et votre toit entretiennent une relation symbiotique. En prenant ces mesures préventives, vous protégerez également l’intégrité de votre toit.

Lire la suite  Comment réparer une chape de béton ?

3. Investissez dans une inspection de la toiture

C’est peut-être l’entrée la plus évidente sur ce toit, mais cela va sans dire. Bien qu’il y ait certainement de petites inspections qui peuvent être effectuées par vous-même après un peu d’auto-apprentissage, rien ne remplace un professionnel chevronné ayant des années d’expérience dans le domaine.

Un inspecteur de toiture examinera la santé de vos bardeaux et déterminera si certains sont manquants ou détachés. Il vérifiera également si vos bardeaux présentent des signes de fissures, de gondolage ou même de moisissure. La présence de l’une ou l’autre de ces caractéristiques peut être un signe que votre toit approche de la fin de sa durée de vie. Et, bien que cela puisse sembler assez facile, à moins d’avoir une expérience professionnelle, il peut être difficile de savoir avec certitude que vous avez vérifié tous les signes d’endommagement des bardeaux.

On pense souvent à tort qu’un inspecteur de toiture devra arracher vos bardeaux et endommager votre toiture pour effectuer une analyse. Ce n’est tout simplement pas le cas. Les inspecteurs de toiture sont des professionnels qui utilisent des outils spéciaux tels que les rayons infrarouges pour déterminer des informations importantes sur l’intégrité de votre maison en Suisse. Vous pouvez pour cela faire appel à ferblantier couvreur Vaud !

4. Prenez soin de vos bardeaux

Nous avons beaucoup parlé des bardeaux jusqu’à présent, et ce n’est pas sans raison. Les bardeaux sont tout simplement le meilleur indicateur de la santé du toit. Après tout, ce sont eux qui protègent votre toit contre les rudes éléments que sont la grêle, le vent, la neige et la pluie.

Lire la suite  Avis négatif des clients : les problèmes avec les matelas Emma

Vous n’êtes pas prêt à monter sur votre toit ? Il est également possible d’examiner les bardeaux de votre toit à l’aide d’une paire de jumelles. En regardant votre toit depuis votre jardin, vous devriez être en mesure de voir les signes de bardeaux manquants ou fissurés. Vous devriez également essayer de voir si des bardeaux sont en train de s’écailler et si des granules (la pierre dont sont faits la plupart des bardeaux) manquent.

5. Nettoyez régulièrement vos gouttières (et votre toit)

Vous vous y attendiez, n’est-ce pas ? Il y a une raison pour laquelle la plupart des propriétaires nettoient régulièrement leurs gouttières. Bien qu’il existe des services professionnels qui peuvent très bien faire le travail, il est également possible de nettoyer soi-même ses gouttières en portant des gants en caoutchouc et en retirant soi-même les feuilles et autres débris. Pour terminer le travail, utilisez une brosse douce pour frotter vos gouttières.

Pendant que vous nettoyez vos gouttières, il est tout aussi important de nettoyer votre tuyau de descente. Pour ce faire, il suffit d’orienter votre tuyau d’arrosage vers le bas de la descente et d’enlever tous les détritus. Soyez attentif aux fuites. Il est également conseillé de nettoyer le sommet de votre toit. Pour ce faire, utilisez un nettoyeur haute pression et une brosse à poils doux.

Même en gardant à l’esprit ces bonnes pratiques, chaque toit arrivera un jour à la fin de sa vie. Le moment venu, assurez-vous d’investir dans l’aide d’une entreprise de toiture réputée pour garantir que votre investissement est bien préparé pour l’avenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *