Comment réparer un tracteur ?

comment reparer votre appareil

Comment réparer un tracteur ?

21 juillet 2021 Véhicule 0

Pour l’agriculteur, qu’il s’agisse d’un agriculteur à plein temps ou d’un agriculteur amateur, il y a peu de choses plus frustrantes qu’un tracteur non fonctionnel. Les tracteurs semblent avoir la fâcheuse tendance à tomber en panne juste au moment où l’utilisateur est prêt à s’atteler à une charrue ou à un semoir, et ils le font souvent à l’endroit le plus éloigné de la grange ou de l’atelier. La « loi de Murphy », souvent répétée, stipule que si quelque chose peut mal tourner, cela arrivera. De toute évidence, M. Murphy possédait un tracteur.

Heureusement, les bases de la réparation des tracteurs peuvent être rapidement maîtrisées. Elles consistent principalement à garder à l’esprit qu’un tracteur n’est pas une voiture ou un camion. Cette différence est parfaitement illustrée par le fait que l’entretien d’un tracteur ne repose pas sur le nombre de kilomètres parcourus, mais plutôt sur le nombre d’heures d’utilisation de la machine. Un tracteur est constamment contraint de travailler dans des conditions moins qu’idéales et subit un maximum de contraintes mécaniques.

Disons que vous avez hérité d’un tracteur ancien ou que vous en avez trouvé un que vous aimeriez acheter et restaurer. Quelles sont les questions auxquelles vous devez être prêt à répondre avant d’entreprendre un grand projet de restauration de tracteur ? C’est pour cela que tout-reparer.fr vous propose son guide : Comment réparer un tracteur ?

1. Avez-vous des aptitudes mécaniques ?

La capacité d’examiner une pièce ou un composant, de comprendre son fonctionnement, d’anticiper les problèmes et de les corriger est essentielle à la réussite d’une restauration. Bien souvent, les problèmes sont négligés en raison d’un manque de compréhension : Les résultats sont des fuites, des composants qui fonctionnent mal et des dommages possibles. Ce n’est pas le résultat que l’on souhaite après avoir dépensé beaucoup de temps et d’argent. Cependant, il existe de nombreuses ressources et personnes qui peuvent vous aider. Trouvez un réseau de personnes ou un club et bien souvent, vous aurez accès aux connaissances dont vous avez besoin.

Lire la suite  Panne de lève-vitre sur une Renault Megane ? Découvrez les solutions et les étapes du remplacement

2. Le tracteur mérite-t-il d’être restauré ?

Le meilleur argent dépensé est celui d’un bon tracteur ou d’un bon outil de travail au départ. Les tracteurs qui rouillent dans le sol ou qui ont des pièces manquantes importantes peuvent être restaurés, mais ce sera une entreprise très coûteuse. Le tracteur est-il rare ou simplement spécial ? À moins que vous ne possédiez un tracteur très rare, la plupart du temps, le coût d’une bonne restauration sera supérieur à sa valeur. Toutefois, si vous souhaitez restaurer un tracteur que vous aimez, qui a appartenu à un membre de votre famille ou qui a une autre valeur sentimentale, il n’est pas nécessaire qu’il soit rare pour justifier le coût. Si vous restaurez pour rester occupé, apprendre de nouvelles compétences, passer du temps de qualité avec un membre de la famille ou un ami, qui peut le contester ? Nous vous proposons un revendeur qui vous proposera d’excellentes jantes de tracteur

3. Pouvez-vous consacrer un espace à la restauration ?

Il y aura beaucoup de petites pièces qui traîneront et vous ne voudrez pas que les petites mains y pénètrent. Les boîtes de thon sont parfaites pour les boulons et les petites pièces. Étiquetez-les au fur et à mesure que vous les retirez. Par exemple, les boulons de tôle seront mis dans la boîte numéro un, et lors du remontage du tracteur, ce sera la dernière boîte de boulons à mettre en place. Sous chaque numéro, indiquez à quoi va le matériel (démarreur, tôle, radiateur, etc.). Vous pouvez également inscrire des notes de rappel sur les boîtes pour vous aider à les remonter, ou prendre des photos et les étiqueter également. Les photos Polaroid fonctionnent très bien. Garder les pièces séparées et prendre le temps d’apprendre à connaître votre tracteur pendant le démontage vous fera gagner beaucoup de temps par la suite.

4. Êtes-vous prêt à investir l’argent nécessaire ?

On d’arriver à un budget en inspectant le tracteur et en notant les pièces évidentes qui doivent être remplacées. Considérez si vous voulez reconstruire le moteur et/ou la transmission. Prévoyez environ 1 000 euros supplémentaires pour les petites surprises qui apparaissent lors du démontage du tracteur. Si vous reconstruisez un moteur, ne le ruinez pas avec un mauvais radiateur ; faites réparer celui qui est en place ou achetez-en un nouveau.

Lire la suite  Comment remplacer une boite de vitesse ?

5. Pouvez-vous investir le temps nécessaire ?

Vous pouvez facilement consacrer 100 à 250 heures à la restauration de votre tracteur. Il faut 100 heures pour restaurer un tracteur en bon état, donc si vous avez un tracteur de haies, cela pourrait facilement prendre 250 heures ou plus. Bien sûr, cela dépend de la beauté que vous voulez donner à votre tracteur une fois la restauration terminée.

6. Pièces de reproduction ou pièces de récupération ?

Dans de nombreux cas, les pièces d’origine sont les meilleures car elles s’adapteront parfaitement et protégeront la valeur du tracteur. Mais vous ne trouverez certaines pièces que d’occasion. Ensuite, il y aura les pièces que j’appelle ‘impossibles’, donc si vous l’avez sur votre tracteur, réparez-la, car vous n’en trouverez pas d’autre. Pour les démarreurs, les carburateurs, les générateurs, les moteurs et les radiateurs, il est toujours préférable de conserver l’original et de le faire réparer. Les pièces de rechange ne sont pas aussi bonnes que les pièces d’origine et, la plupart du temps, l’ajustement et la taille ne sont pas corrects. Il est important de s’assurer que les roulements, les pistons et les autres pièces principales sont disponibles avant d’aléser des blocs ou de tourner des vilebrequins. Pour vérifier, cliquez ici

7. Pouvez-vous obtenir les bons manuels ?

Nous pensons que tout le monde devrait avoir une copie de son manuel du propriétaire, qui vous indique où mettre les fluides et en quelle quantité, où graisser, la pression des pneus, comment utiliser tous les aspects de la machine. Le manuel d’entretien est nécessaire si vous avez l’intention de faire des réparations sur votre machine, et nous ne pourrions pas nous en passer.

8. Disposez-vous des outils nécessaires ?

Les vieux tracteurs sont notoirement rouillés et les écrous et boulons peuvent être très coincés. Un chalumeau acétylène, des extracteurs, une presse hydraulique, de grandes clés, du matériel de nettoyage, des outils de carrosserie et des pistolets à peinture sont quelques-uns des éléments qui peuvent être nécessaires au-delà d’un jeu d’outils de base.
Nous vous recommandons d’utiliser un nettoyeur haute pression pour nettoyer la saleté et la graisse de votre tracteur. Il est également important d’utiliser des crics et des supports de cric appropriés. N’utilisez pas de blocs de béton ; ils peuvent et vont se casser. Utilisez de bons supports de cric suffisamment hauts pour supporter le poids du tracteur. J’utilise également des blocs de bois de 15 cm sur 15 cm sous les crics si j’ai besoin d’une hauteur supplémentaire. Vous devez également avoir un ou deux extincteurs à disposition lorsque vous travaillez avec des matériaux inflammables.

Lire la suite  Comment trouver des pièces détachées pour renault R5 ?

9. Quelle peinture utiliser ?

Il existe plusieurs niveaux de qualité de peinture sur le marché. Selon lui, les peintures coûtant de 30 à 40 euros le gallon au magasin de fournitures agricoles peuvent manquer de protection contre les UV et se fissurer et se décolorer, alors que les peintures automobiles peuvent coûter jusqu’à 400 euros le gallon.

Utilisez de la peinture des concessionnaires de tracteurs si elle est disponible, mais toute peinture donnera une bonne finition si elle est correctement appliquée. Nous terminons tous nos travaux de peinture par une couche de vernis. Les peintures coûteuses sont des uréthanes en deux parties, et en utilisant l’émail moins cher et en terminant par une couche de vernis, vous pouvez obtenir la même belle finition à un coût bien moindre.

10. Votre objectif est-il de restaurer ou de rénover ?

Vous devrez prendre une décision sur la qualité que vous voulez atteindre dans votre restauration. La plupart des (ateliers de carrosserie) ne peignent pas l’ensemble du tracteur, mais seulement la tôle. Vous avez alors le problème d’avoir une belle tôle et votre moulage pourrait être piqué par la rouille et pâlira par rapport à la tôle. Un bon restaurateur peut rendre le moulage aussi beau que l’étain. Dans tous les cas, testez les pièces avant de les peindre.

Toute l’équipe de tout-reparer.fr reste à votre disposition dans l’espace commentaire du blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *